JEROME GUITTON

Sur Lignes – 1/ Introduction

Filed under: analyses — jeromegu @ 17:39

Deux mots, à peine, avant d’entrer dans le vif du sujet. La question sera : qu’est-ce qu’une œuvre comme Lignes 1 peut apporter à l’écrivain ? Comment celui-ci peut-il en faire un outil de travail ?

On soutiendra que cette œuvre peut, au moins, indexer un manque. En tant que spectateur de cette œuvre, j’y trouve des sensations ; si je poussais l’analyse suffisamment profondément, je trouverais au moins une suffisamment spécifique pour que l’écriture n’ait pas été (encore ?) à même de la produire. J’aurai donc trouvé  un obstacle à ma pratique. Celui-ci pourra-t-il être franchi ? Seules les œuvres répondront.

Dans cette  première œuvre de Muriel Leray, le dernier mot frappe :  coup.  Et ce mot semble être le théâtre d’un retournement : il semble, s’il faut en dire plus, que le spectateur y donne le dernier coup de poignet. Je partirai de cette sensation. Je m’en rapprocherai par les deux bords : par le texte, passant par une analyse rythmique ; puis par le cadre. La synthèse sera l’occasion d’affiner la vue sur l’obstacle et d’en tirer quelques leçons.

Sommaire:

Comments are closed.